Les salles d’art brut se refont une beauté !

À l'automne, découvrez de toutes nouvelles salles et un nouveau parcours d'art brut à l'occasion des 20 ans de la Donation L'Aracine
Image
Démontage des œuvres de Theo Wiesen
De toutes nouvelles salles et un nouveau parcours d’art brut à l’automne

Depuis le lundi 20 mai 2019, les salles d'art brut sont fermées pour travaux. Cet important chantier, qui a pour objectif de répondre au mieux à la conservation des œuvres et aux contraintes environnementales, laissera place à un nouveau parcours à travers la collection d'art brut présenté à l'occasion des 20 ans de la Donation L'Aracine.

À partir du 21 septembre prochain, le musée vous invitera donc à découvrir ses « nouvelles » salles d’art brut. 

Vingt ans après la donation de la collection de L’Aracine et près de dix ans après l’ouverture de l’extension construite par Manuelle Gautrand, c’est un nouveau regard qui sera posé sur cette histoire unique : l’art brut au sein d’un musée d’art moderne et contemporain. Le parcours commencera par l’histoire de L’Aracine, depuis sa création en 1982 par Madeleine Lommel, Claire Teller et Michel Nedjar, jusqu’à sa donation au musée en 1999. Différents donateurs seront également mis en avant, en particulier le docteur Lucien Bonnafé, membre du groupe surréaliste et ami de Paul Éluard qui fût l’un des fondateurs de la psychothérapie institutionnelle à l’hôpital de Saint-Alban en Lozère, important foyer de création d’œuvres d’art brut comme celles d’Auguste Forestier ou Aimable Jayet.

Imaginée par André Robillard et Alexis Forestier, une grande installation vous conduira enfin vers une évocation des jardins et des habitants paysagistes à travers une présentation entièrement renouvelée !