Porté par une réflexion et une mobilisation de toute son équipe et soutenu par la Métropole Européenne de Lille, le LaM s’engage depuis 2019 en faveur d’un musée plus responsable.

L’Université d’été « Art et développement durable », qu’il avait initialement programmée les 16 et 17 septembre derniers, revient sous un nouveau format, à travers quatre demi-journées proposées entre le 9 décembre 2021 et le 10 mars 2022.
À l’occasion de ces rendez-vous gratuits, durant lesquels les questions de la biodiversité et de la mobilité seront abordées, les liens qui unissent l’art et l’écologie seront explorés en présence d’artistes, de chercheur.euses, de responsables d’institutions, d’historien.nes de l’art et d’entrepreneur.euses.

Dates : 9 décembre 2021,
13 janvier, 3 février
et 10 mars 2022

Horaires : 14 h 30 > 17 h 30

Tarif : gratuit

Rens. et inscriptions :
+33 (0)3 20 19 68 54

Jeudi 9 décembre 2021

Atelier #1 Art et biodiversité
14 h 30 - 17 h 30

Comment les enjeux de transition écologique impactent-ils nos pratiques ? Comment les artistes nous incitent-ils à décaler notre point de vue sur l’environnement pour faire évoluer notre impact sur la biodiversité, favoriser sa restauration et la valorisation des écosystèmes ? Telles sont les questions sur lesquelles ce rendez-vous propose de se pencher.

En présence d’Étienne Fortin, responsable territorial Espace Naturel Métropolitain au sein de la Métropole Européenne de Lille ; Lise Duclaux, artiste qui explore la flore comme une allégorie de la société ; Julie Sicault-Maillé, commissaire d’exposition indépendante, et Emmanuel Druon, PDG de l’entreprise Pocheco et du bureau Ouvert qui accompagne les entreprises dans leurs projets de transition.

Rencontre suivie d’un apéro-visite dans le parc urbain sur le thème de la « trame noire » (corridors écologiques favorisant la circulation des espèces nocturnes), en compagnie Sophie Wrobel, coordinatrice d’études environnement au sein des Espaces Naturels de la Métropole Européenne de Lille.

Image
Vue du parc du LaM
Jeudi 13 janvier 2022

Atelier #2 Art et biodiversité
14 h 30 – 17 h 30

Ce second atelier permettra d’approfondir la question du lien entre l’art et la préservation de la biodiversité. L’art peut-il permettre de penser autrement notre rapport à la nature ? Comment l’enjeu de biodiversité peut-il nous aider à renouveler nos pratiques artistiques ?

Avec Mariane Lanavère, sylvicultrice dans le domaine de la permaculture forestière, ancienne directrice de La Galerie, Centre d’art contemporain de Noisy-le-Sec (2005-2011), puis du Centre International d’art du paysage de Vassivière (2011-2020) ; Gregor Božič, artiste étudiant au Fresnoy, Studio national des arts contemporains, qui interroge notre rapport au végétal à travers diverses productions de films, photographies et installations, et Sophie Bourel, actrice qui proposera une lecture de textes en lien avec la thématique de la demi-journée.

Rencontre suivie d’une lecture par Sophie Bourel de textes écrits et sélectionnés dans le cadre d’un atelier proposé au LaM le 4 décembre 2021.

Jeudi 3 février 2022

Atelier #3 Mobilité
14 h 30 – 17 h 30

Consacré à la mobilité, cet atelier abordera la question des déplacements professionnels. Comment l’impact de nos déplacements sur l’environnement interroge-t-il la manière dont nous devons reconsidérer la mobilité professionnelle ? Comment repenser nos modes de déplacement face aux enjeux climatiques, sociaux mais aussi artistiques ?

Avec Luther Quenum (sous réserve), responsable du laboratoire des politiques publiques à la Métropole Européenne de Lille ; Jérôme Bel, chorégraphe qui a renoncé depuis 2019 à tout déplacement aérien pour lui et pour sa compagnie ; Luc Deleu, architecte, fondateur avec Laurette Gillemot du bureau d’architecture T.O.P Office qui propose des travaux privilégiant la mobilité face au caractère statique de l’habitat, et Lucile Janssoone, cheffe de projet RSE & Mobilité Durable, Pôle Actions Entreprises & Innovation - Réseau Alliances / Déclic Mobilités.

Rencontre accompagnée d’une projection de vidéos d’art contemporain et d’une visite en preview de l’exposition Agnès Thurnauer. A comme boa, qui sera présentée au LaM du 5 février au 26 juin 2022.

Jeudi 10 mars 2022

 Atelier #4 Mobilité et création artistique
14 h 30 – 17 h 30

Dernier rendez-vous dédié à la mobilité, cet atelier abordera l’impact des mutations du monde contemporain et de l’accélération du réchauffement climatique sur le regard que les créateur·rices portent sur les questions de déplacement et de violence environnementale.

Avec Michel Nedjar, artiste et membre fondateur de L’Aracine qui, depuis les années 60, appuie sa pratique sur le réemploi de matériaux glanés durant ses voyages ; Keren Detton, Directrice du FRAC Grand-Large et de Lena Dobrowolska et Teo Ormond Skeaping, duo d’artistes qui utilisent le documentaire et la photographie pour révéler le racisme environnemental et de la violence politique dans notre société mondialisée.

Rencontre suivie d’un atelier autour de l’œuvre de Michel Nedjar.
 

Les ateliers Art et transition écologique sont soutenus par API Restauration, Mobivia, la CCI Grand Lille et Réseau Alliances. Ils sont organisés en partenariat avec la Métropole Européenne de Lille, la Ville de Villeneuve d’Ascq et le Frac Grand Large - Hauts-de-France