Image
Etel Adnan, "Sans titre" (détail), vers 1965
Etel Adnan, Sans titre (détail), c. 1965. Huile sur toile ; 38,2 x 46 x 2,1 cm. © Etel Adnan, 2019
Image
Etel Adnan, "Sans titre" (détail), vers 1965
Etel Adnan, Sans titre (détail), c. 1965. Huile sur toile ; 38,2 x 46 x 2,1 cm. © Etel Adnan, 2019
Exposition

Du 11 octobre au 15 décembre 2019

Le monde n'est pas nécessairement un empire

Etel Adnan, Simone Fattal, Joana Hadjithomas et Khalil Joreige
Le monde n'est pas nécessairement un empire Acheter un ticket

À l’occasion de la récente acquisition d’un ensemble exceptionnel d’œuvres d’Etel Adnan, assorti d’un don de l’artiste, le musée met cet automne la création libanaise contemporaine à l’honneur en conviant la sculptrice Simone Fattal ainsi que les artistes Joana Hadjithomas et Khalil Joreige (enseignants invités au Fresnoy en 2012) à exposer à ses côtés.

Parmi les plus importantes artistes de la modernité arabe, Etel Adnan (née en 1925 à Beyrouth) a d’abord été reconnue comme poétesse.
Peintre depuis les années 1960, sa participation à la documenta 13, en 2012, la fait connaître au grand public. Chaque peinture d’Etel Adnan est un petit miracle d’équilibre. « Tout art est une fenêtre ouverte sur un monde auquel lui seul a accès. Ces mondes sont indéfinissables. Ce sont des épiphanies, des visions ».

Sculptrice, Simone Fattal apprend quant à elle la céramique à l’Art Institute de San Francisco à la fin des années 1980. En 2006, son passage par l’atelier du céramiste allemand Hans Spinner, à Grasse, lui permet de réaliser des pièces de grande taille, rappelant, pour certaines, la mythologie de la Mésopotamie antique. Ses œuvres seront mises en dialogue avec celle d’Etel Adnan.

Le film Ismyrne, réalisé par Joana Hadjithomas et Khalil Joreige, permettra de revenir sur l'importance de l'histoire dans le travail d'Etel Adnan. À travers une longue conversation entre l’artiste et Joana Hadjithomas, sont évoqués aussi bien l'enfance des deux femmes, leurs histoires familiales, la mémoire, le souvenir, le rapport à l'image ainsi que les grands bouleversements qu'a connus le Proche-Orient depuis la fin de l'empire Ottoman.


Commissariat :

Sébastien Delot, directeur-conservateur du LaM
assisté de Marie-Amélie Senot, attachée de conservation pour l'art moderne et l'art contemporain

Dates :
11.10 > 15.12.2019

Horaires :
du mardi au dimanche de 10 h à 18 h

Tarifs* :
Tarif plein : 7 €
Tarif réduit** : 5 €

*Hors frais de dossier
**Sur présentation d’un justificatif de moins de 3 mois et/ou en cours de validité 

Activités similaires