Tout au long de sa vie, Giacometti a entretenu un lien étroit avec la poésie et les poètes.

Il a illustré de nombreux recueils de ses amis, notamment René Char, André Du Bouchet, Jacques Dupin ou encore Michel Leiris. Grand soutien pour les jeunes créations, il a notamment encouragé Léna Leclercq, amie proche du couple Giacometti dans les années 1950-1960. Les poètes, de leur côté, ont abondamment écrit sur l’œuvre de l’artiste, dont la démarche et l’atelier ont exercé sur eux une véritable fascination. L’artiste lui-même rédige des poèmes, notamment dans le livre intime, composé uniquement de lithographies, Paris sans fin, publié à titre posthume par Tériade en 1969 et sur lequel il travailla pendant près de dix années

En écho aux poèmes de ses amis, Giacometti compose des gravures d’une incroyable finesse qui semblent surgir du papier lui-même ou disparaître dans sa trame. À travers la présentation de quelques-unes de ses collaborations avec les poètes et de Paris sans fin, le visiteur découvrira les échanges féconds qu’a entretenus Giacometti avec le livre.

 

Commissariat :

Corinne Barbant, responsable de la bibliothèque Dominique Bozo du LaM

Dates :
13.03 > 11.06.2019

Horaires :
du mardi au jeudi et les samedis et dimanches de 10 h à 18 h
le vendredi de 10 h à 21 h 30

Tarifs* :
Tarif plein : 7 €
Tarif réduit** : 5 €

*Hors frais de dossier
**Sur présentation d’un justificatif de moins de 3 mois et/ou en cours de validité 

Similar activities