D'art d'arbres

À la veille de ses 40 ans qui seront célébrés en 2023, le LaM a lancé début novembre une campagne de mécénat participatif destinée à renaturer son parc de sculptures. À travers cette initiative à l’ambition fédératrice portée avec la MEL, le LaM invite toute personne qui le souhaite à prendre part, à son échelle, à la vie du musée.
Image
Parc
Un projet environnemental et patrimonial d’envergure

Inauguré en 1983, au cœur du Parc du Héron, le LaM est devenu au fil des décennies un musée de référence dans le paysage des musées internationaux.

En 40 ans, un musée évolue. Vivant, il connait des transformations et, comme tout bâtiment, il nécessite des opérations de rénovations plus ou moins lourdes.
Dénaturé suite à l’abattage de sa peupleraie pour raisons sanitaires en 2020, le parc du LaM nécessitait d’être restauré, replanté et embelli.

Porté par la Métropole Européenne de Lille suite à un diagnostic patrimonial, le projet de restauration du parc concerne à la fois ses qualités architecturales et paysagères. Son objectif est d’en retrouver la conception initiale, le site étant inscrit au titre des Monuments historiques depuis 2000.

L’architecte du bâtiment originel du LaM, Roland Simounet, donnait une place prépondérante à la nature dans ses projets. Il souhaitait notamment que la découverte du musée se fasse en cheminant dans un environnement végétalisé. Fidèle à sa démarche, le projet de restauration, de replantation et d’embellissement du parc du LaM consiste à :

  • Replanter la peupleraie située face à l’entrée du musée, constituée de 68 peupliers grisards
  • Restituer le chemin, les escaliers et la placette menant les visiteur.euses au centre de la peupleraie
  • Installer de nouveaux bancs, reproductions fidèles de ceux initialement conçus par l’architecte Roland Simounet
  • Planter 12 nouveaux arbres à l’entrée du parc
  • Végétaliser les berges du lac Saint-Jean en plantant 2 200 vivaces

Outre son ambition patrimoniale, ce projet vise à recréer un ilot de verdure, en lien avec les enjeux de préservation de l’environnement qui sont au cœur du Plan Climat, Air, Energie Territorial (PCAET) porté par la MEL.

Les 80 arbres replantés dans le parc permettront ainsi :

  • de préserver la biodiversité et les écosystèmes
  • de constituer un puits de carbone absorbant 1,6 à 2,8 tonnes de CO2 par an
  • d’offrir un ilot de fraicheur aux visiteur.euses du musée, contribuant ainsi à leur bien-être et à leur santé
Image
parc
Une démarche de mécénat citoyen !

À travers cette initiative, le LaM vous propose de vous impliquer à ses côtés et de soutenir un projet métropolitain d’envergure. Vous devenez ainsi acteur·rice de la vie du musée et des projets qui s’y déroulent !

En échange de vos contributions vous bénéficierez de nombreuses contreparties tels que votre nom avec vue sur le parc, un cyanotype ou encore des invitations et informations en avant-première !

Pour en savoir plus et/ou faire un don (montant libre, 10 €, 30 €, 50 €, 100 €, 250 €, 500 €) nous vous invitons à vous rendre sur la page KissKissBankBank du projet "D'art d'arbres".