Du 16 avril au 15 août 2021, le LaM invite l’artiste argentin Guillermo Kuitca à déployer plus de quarante ans de création à travers des ensembles d’œuvres (dessins, peintures, installations) dont la plupart n’ont jamais été montrées en Europe.

Protéiforme et construit en dialogue avec différentes langues picturales, le travail artistique de Kuitca ne cesse de réinventer l’espace et oscille entre détournements de plans architecturaux et vastes compositions aux accents cubistes.
Près de trente ans après sa présentation à la documenta IX (1992) et vingt ans après sa dernière exposition en France à la Fondation Cartier (Paris), le LaM revient sur une démarche incontournable et dresse, en étroite collaboration avec l’artiste, le panorama d’un travail largement méconnu dans notre pays alors qu’il est l’une des figures centrales de la création en Amérique Latine.

Dates :
16.04 > 15.08.21

Horaires :
du mardi au dimanche
de 10 h à 18 h


Tarifs* :
Tarif plein : 7 €
Tarif réduit** : 5 €

*Hors frais de dossier
**Sur présentation d’un justificatif de moins de 3 mois et/ou en cours de validité 
Détourner et réinventer l’espace pictural

Né en 1961 à Buenos Aires, où il vit et travaille toujours, Guillermo Kuitca s’intéresse très jeune aux arts de la scène après sa découverte de la chorégraphe allemande Pina Bausch, dont il suit la troupe à Wuppertal, au début des années 1980. Nourris par cette expérience, ses premiers tableaux représentent des espaces scéniques vides, que d’aucun·e·s ont relié aux disparu·e·s de la dictature argentine.

À partir du milieu des années 1980, plans de villes, cartes géographiques, schémas ou croquis d’architecte constituent ses terrains d’investigation privilégiés dont il déjoue, par le dessin et la peinture, la prétention à l’objectivité et le caractère rationnel.

Afbeelding
Guillermo Kuitca. Dénouement
Guillermo Kuitca, Untitled, 2003-2015. Huile sur toile ; 196,5 x 196,3 cm. Collection privée. Courtesy Hauser & Wirth. © Guillermo Kuitca, 2021
Affinités artistiques

Mettant en lumière le lien entre l’œuvre de Kuitca et les distorsions spatiales de Pablo Picasso, l’exposition établira un dialogue notamment entre Untitled (Exodus), toile de plusieurs mètres de long peinte par Kuitca en 2015, et Nature morte espagnole, Sol y sombra, peinte en 1912 par le maître du cubisme. Plus largement, l’exposition reviendra sur les nombreux liens qui unissent les recherches de Kuitca et celles de figures telles que Pina Bausch, Francis Bacon, Alberto Giacometti, Lucio Fontana, David Lynch ou Patti Smith, avec qui l’artiste entretient des rapports étroits.

L’exposition consacrera, par ailleurs, une place importante au dessin en présentant près de 140 œuvres graphiques du début des années 1980 à nos jours, directement issues de l’atelier et jamais présentées au public, ainsi que la présentation de son projet de décor pour l’opéra The Flying Dutchman (Le vaisseau fantôme).

Internationalement reconnu, Kuitca a exposé au MoMa de New York (1991), au Center for Fine Arts de Miami (1993), à la Whitechapel Art Gallery de Londres (1995), au Arts Club de Chicago (1999), au Museo Nacional Centro Arte Reina Sofia de Madrid (2003), au Museum of Fine Arts de Huston (2007), au Hirrshhorn Museum de Washington (2011). Il a représenté l’Argentine à la Biennale de Venise en 2007. En 2017, Kuitca a conçu et organisé le spectacle Les Visitants à la Fondation Cartier à Paris.

 

Commissariat

Sébastien Delot, directeur-conservateur du LaM
Assisté·e·s de Grégoire Prangé, coordinateur de la conservation du LaM

Routebeschrijving naar het LaM

Met de metro, de auto, met de fiets of te voet… Alle wegen leiden naar het LaM! Werp een blik op onze interactieve kaart en laat u de weg wijzen…

Meer info